Archives Mensuelles: août 2012

Collegehumor : MALARIA NO MORE

Par défaut

C’est l’été ! Et si on est plus ou moins sur le même continent, en ce moment, vous devez vous prendre, comme moi par ici, un sacré vague de chaleur.

Qui dit chaleur, dit moustiques. Et pendant qu’on se plaint en comparant nos blessures de guerre, à savoir trois malheureuses piqûres que moustiques qui, en fin de compte, ne sont pas si méchants, des gens dans le monde meurent de la malaria.

Malaria, paludisme, même combat : des millions de moustiques dégueus qui se baladent en suçant le sang de tout le monde, tranquilou, en contaminant les gens au passage.

Bref, pour essayer de faire avancer un peu les choses, le site d’humour U.S Collegehumor a passé un partenariat avec l’asso humanitaire Malaria No More, (qui agit en Afrique en fournissant du matériel, des conseils, en créant des ateliers, etc. ) afin de leur permettre de soulever des fonds : le résultat : Malarious

Pour ce faire, ils sont partis du principe que quelques stars de la comédie U.S comme Nick Offerman et Chris Pratt (Parks & Recreation), Aubrey  Plaza (Parks & Rec,  Safety Not Guaranteed), Ed Helms, Ellie Kemper et Rainn Wilson (The Office), Tony Hale (Community), etc.

Le principe est simple : pour un don à Malaria No More d’un montant minimum d’1$ (payable par PayPal), vous avez accès à 24 vidéos.

30 célébrités, 24 vidéos, bref, faites un geste, c’est pour la bonne cause !

Publicités

Little Printer, l’imprimante funky et sexy.

Par défaut

Oui, derrière le concept de l’imprimante se cache autre chose que le monstre gris qui fait plus de bruit qu’un camion-poubelle, qui fait sursauter quand elle se met en marche toute seule, et est toujours en rade de papier ou d’encre quand on en a besoin.

Développée par BERG, une entreprise de design anglaise, dans le courant de l’année 2011, « Little Printer » est une mignonne petite boîte qui imprime … des résumés provenant d’abonnements activés à partir d’un smartphone.

Little Printer est connectée au net, et vous permet de vous abonner à vos « publications » préférées, (comme par exemple un compte Twitter, des calendriers d’anniversaires, des recettes, etc.) afin de vous préparer des petits résumés qui s’impriment lorsque vous appuyez sur un bouton.

Le principe est simple : le design et les graphiques avant tout. Little Printer est donc constitué d’un bloc, a connecter directement sur le secteur, un « Bridge », qui connecte l’imprimante au WiFi, et une application, BERG Cloud, avec laquelle vous pouvez gérer vos abonnements et programmer vos impressions.

Il est à noter qu’il est aussi possible de partager ses détails avec des amis, qui peuvent directement envoyer des messages à Little Printer, qui se chargera de les imprimer. Pas mal, non ?

Bref, Little Printer est maintenant disponible en pré-commande, pour 199£ + frais de port (avec deux dates de livraison possibles).

Alors, intéressés ?

– au fait, avec Little Printer, pas de problème de cartouche d’encre, l’imprimante fonctionne avec une impression thermique, sur du papier spécial.

Les petits carrés #2

Par défaut

Aujourd’hui je vous propose une petite sélection que je me suis amusée à faire sur Etsy. Ca peut donner des idées 🙂
It’s all about red, really …

Enjoy!


Poke-phones Headphones …

$45.00

Red Chicago Throw Pillo…

$20.00

Kitchen photography set…

$22.00

Yoyo necklace Red white…

$18.00

Watermelon Earrings

$10.00

Heart Stickers, Red Hea…

$1.90

Fluorescent red bracele…

$16.00

3 Hot Lips Chocolate Lo…

$6.60

red patent oxford shoes…

$210.00

Thank You Cards – Circu…

$10.00

Bike Chevron Nursery Wa…

$18.00

Father and Son Bow Tie …

$42.00

Vintage BURGUNDY Deep R…

$55.00

Amigurumi little girl a…

$35.00

Back to School SALE – T…

$53.00

Beautiful dotted tin ca…

$24.50

Foodies – Les « saladwiches », la nouvelle invention Crudette

Par défaut

Salut les poulets !

Dans la tout droite lignée des alternatives possibles aux jambons beurres tout secs qui coûtent toujours un bras, je vous présente aujourd’hui … les saladwiches ! Comprenez, un sandwich composé majoritairement de salade …

Je ne sais pas vraiment si ça se trouve facilement en France, mais en Belgique, ça vient de débarquer au rayon snacking-pique nique, et c’était en promo, donc je me suis dit pourquoi pas !

3 parfums, Concombre Feta, Poulet Parmesan, Thon Tomate et Jambon Oeuf.

N’étant pas trop fan du thon mayo pâteux un beu bourratif et pas très très finaud, et sachant que j’aime pas le jambon, ça me laissait le choix entre concombre et poulet … mais j’ai tendance à faire mes courses un peu à l’arrache, et le premier truc que j’ai attrapé m’avait l’air bien, et j’ai acheté le Concombre Feta à 2€30 au lieu des (assez exorbitants) 3€30 fixés par Delhaize (pour 180gr de « saladwich »).

Le principe est assez simple, de la salade compactée autour d’un coeur de garniture.

 

Même si ça ne paraît pas très appétissant vu comme ça, c’est « moins pire » en vrai, la salade est bien fraîche et craquante, la garniture sent bon le concombre et la feta, bref, ça donne envie de tester, même si c’est pas si simple que ça de comprendre comment ouvrir et manger proprement le machin.

En gros, c’est pas nécessairement un truc que je conseille si vous devez manger dans un train ou à votre bureau … c’est pas vraiment la classe, un peu comme un kébab !

Le but est d’ouvrir progressivement l’étui en plastique, au fur et à mesure qu’on a mangé l’intérieur … l’avantage est que la garniture permet à la salade de rester en place.

Bref, c’est une alternative plutôt sympa aux sandwiches normaux, et contrairement à ce qu’on pourrait croire, ça nourrit plutôt pas mal !

À priori, y’a pas mal de critiques assez acerbes sur ceux avec de la viande ou du thon, mais l’option végétarienne reste assez légère et fine en goût (même si évidemment, c’est pas non plus de la feta 100% grecque, hein).

Et vous, vous connaissez ? Vous avez goûté ?

Wreckhall Abbey – un projet BD sur Tumblr (en anglais)

Par défaut

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un projet sympa, Wreckhall Abbey.

BD publiée sous forme de posts sur Tumblr, Wreckhall Abbey – School for Girls vous fait retourner à l’école, dans une « boarding school » peuplée d’élèves un peu tarés et de profs plus vrais que nature.

Les textes sont en anglais, mais rien n’est très compliqué à traduire. Les posts sont mis à jour au fur et à mesure qu’une nouvelle illustration est publiée, donc je vous conseille d’y revenir régulièrement.

Pour ma part, j’ai plutôt hâte de voir comment l’histoire va se dérouler, j’ai un peu l’impression qu’on va avoir une histoire à la « Skins », avec des illustrations vraiment sympas.

Images extraites de http://wreckhallabbey.com/, tous droits réservés.

New in #2 – M.A.C et L’Oréal Paris

Par défaut

Ce week end, j’avais envie de me faire plaisir. Je suis donc passée chez M.A.C, dans le but de (cette fois ci !) repartir avec quelque chose (d’habitude je contemple toujours sans rien acheter).
Du blush, des pinceaux et/ou un fard à paupière.

C’est Cristiiiiina qui s’est occupée de moi.
Trop classe de dire ça, comme si je connaissais toutes les vendeuses chez M.A.C, alors qu’en vrai j’ai juste regardé son nom sur le ticket de caisse.

Bref. J’avais assez envie d’un fard prune, et je n’avais pas trop envie de me gourer sur le choix (18€ le petit pot de fard, t’as pas intérêt à être déçu par la couleur). Donc elle m’a aidée à choisir, et j’ai hésité entre ‘Cranberry’ et une autre couleur un peu plus claire très jolie. J’ai opté pour l’autre-couleur-très-jolie, mais en fait rupture de stock. Merki Cristina, de me conseiller des produits que tu n’as plus !

Pas grave (enfin si, mais bon), je cherchais aussi un blush et des pinceaux. J’ai essayé ‘Ladyblush’ en blush crème, et ‘Peaches’ en poudre.

Lady Blush

Peaches

Au final, j’ai décidé que j’étais bien tentée par Peaches, mais en texture crème.
« Mais ça n’existe pas mademoiselle. » J’étais un peu déçue.

A ce moment précis, je pense que Cristiiiiiiiiiiiiina me déteste. Il est 19h35. Ca fait 10 minutes qu’elle a éteint la musique d’ambiance du magasin, et son collègue a déjà fermé à clé la porte. Je suis toujours là.

Elle A ENVIE QUE JE ME CASSE. Elle doit penser que de toute façon, je n’achèterai rien.

Heureusement il reste les pinceaux. Et là je savais ce que je voulais.

LE 217 et LE 239.

Un peu les deux stars de chez M.A.C quoi. Ils sont trop trop cools ces pinceaux. Je les aime je les aime je les adore.

Ok objectivement, pour ceux qui ne sont pas plus passionnés que ça, vous devez vous dire que c’est un peu la loose d’être fan de pinceaux. Mais moi je m’en fous ce que vous pensez, je suis trop contente.

… Mais c’est Cristiiiina qui est contente surtout, parce que je vais enfin pouvoir partir, et en ayant acheté quelquechose, en plus. C’était pas totalement perdu.

– « Vous voulez un sac? »

MAIS OUI, bien sûr que j’en veux un. Tu crois vraiment que j’ai acheté 2 pinceaux qui m’ont coûté un bras pour repartir sans un sac pour me la petey dans la rue ? (Oui tout est relatif, hein. Mon petit sac riquiqui je l’aime autant que mes pinceaux.)

Bref, je vous montre de plus près ces deux beautés.

à gauche, blending brush 217
à droite, eye shading brush 239

Vous aurez remarqué que sur la dernière photo, il y a un petit fard qui essaie de leur voler la vedette. Il s’appelle ‘All Night Blue’, et il vient de la collection Color Infaillible de L’Oréal. Et celui ci c’était un cadeau. Je l’aime vraiment bien et je le porte aujourd’hui.