Archives de Catégorie: Avez-vous déjà vu …

Les lunettes fofolles d’A Morir Eyewear

Par défaut

Vous les connaissez peut être déjà. Sur Rihanna, Katy Perry, ou Lady Gaga.

Vous avez compris d’après les photos que je vous parle aujourd’hui de lunettes. Les lunettes customisées de la marque A Morir.

Le principe même de la marque, ce sont les lunettes extravagantes, excentriques, compliquées, cool, et pas faciles à porter. Jamais too much, et toujours du meilleur goût. (Je rigole)

Mais si vous franchissez le pas, ça promet d’être cool, très très cool même.

Voici quelques visuels (soft!) des modèles proposés par la marque.

Attention les yeux !

Modèle Bryson

Modèle Phillips – un des mes préférés

Modèle ONO

Modèle MELANIE

Modèle BETTY – ❤

Modèle Sylvia

Oui, je sais que l’été est fini, mais c’est tentant non ?

Avez-vous déjà vu … la vie d’un hérisson ?

Par défaut

Beaucoup. Trop. Mignon.

Retrouvez tous ces gifs d’animaux sur : animalygifs

 

« Découvrez les jours fous chez Leclerc »

« Frappucino Caramel sans Chantilly avec double shot d’expresso »

Séries coups de coeur

Par défaut

J’ai beau adorer les séries, je suis souvent à court d’idée quand il s’agit d’en commencer une nouvelle.
Du coup, j’avais envie de partager ici quelques unes des séries que je regarde, pour donner des idées à certain(e)s peut être (?), mais aussi pour que vous, vous me conseilliez vos séries coolos.

Par contre je vous préviens, je suis une grosse relou. Parce que je n’aime pas grand-chose en fait.

– Je n’aime pas quand ça fait peur (J’ai honte, oui, mais c’est comme ça, je préfère me passer de faire des cauchemars pendant 3 jours). Donc exit Dexter, Esprits Criminels… etc
– Je déteste le fantastique ou la fantasy (Berkkk True Blood ou tout ce qui touche aux vampires, les pouvoirs surnaturels ridicules… et autres conneries)
– La violence me dégoûte (Game of Thrones ? pas pour moi)

Vu comme ça, je suis pas très très drôle comme fille, hein ? Mes choix série-esques sont assez restreints, je l’admets.

Donc il reste quoi ?

Il reste ce que j’aime. Les séries réalistes (enfin dans le domaine du raisonnable, pas les documentaires non plus), avec des vrais gens, à qui il arrive des vrais trucs.

Sans plus tarder, voici quelques séries que je regarde et que j’aime particulièrement :

Drop Dead Diva

Vraiment une série sympa. Pour faire court, c’est l’histoire de Deb, mannequin un peu débile, qui meurt (dans le premier épisode) d’une mort totalement stupide et drôle (je vous laisse découvrir comment, sinon ça gâche la surprise). Au moment où elle meurt, Deb se retrouve réincarnée dans le corps d’une autre personne, qui vient elle aussi de mourir : Jane, une avocate super intelligente, … mais obèse.

Coup dur pour Deb, mais loin d’être le pire. Elle se rend rapidement compte que dans le corps de Jane, elle devra tous les jours travailler avec son ancien petit-ami, lui aussi avocat dans le cabinet de Jane, et qui ne sait pas qu’elle est Deb…

Sortie tous les lundis soirs (actuellement saison 4)

Pretty Little Liars

Si vous ne connaissez pas encore, foncez.

Pretty Little Liars, c’est l’histoire de 4 filles (Emily, Aria, Hanna et Spencer), ou plutôt de 5 (rajoutez Alison) qui vivent dans une petite ville fictive des Etats-Unis. Une nuit où toutes les filles font une pyjama party chez Ali, celle-ci disparaît et est retrouvée morte quelques jours plus tard (glamouuuur). Peu de temps après la mort de leur amie, les filles commencent à recevoir des messages signé « A »(comme Anonyme, comme Alison…) qui les menacent de révéler leurs secrets respectifs que seule Alison connaissait. A partir de ce moment, l’enfer commence pour protéger les secrets, et démasquer A qui pourrait bien être le meurtrier d’Alison…

A mon avis, une des meilleures, voire la meilleure série du moment. Avec un super scénario qui tient en haleine, c’est ADDICTIF. On veut connaître la suite, on veut savoir qui est A, et quand on pense avoir un indice, les scénaristes brouillent les pistes. Si vous commencez, vous aurez du mal à vous en détacher…

Sortie tous les mardis soirs (actuellement saison 3)

2 Broke Girls

Funny and ironic. C’est le seul but de cette série aux courts épisodes de 20 minutes.
L’histoire est simple, Max (modeste serveuse de Brooklyn) rencontre Caroline (petite fille riche de Manhattan) qui postule pour devenir serveuse elle aussi, car elle a perdu toute sa fortune. Elles décident de monter leur boutique de cupcakes, pour laquelle il leur faut 250 000 dollars d’investissement.
La série repose sur les caractères opposés de Caroline et Max (la première over-enthousiaste et idéaliste la seconde très cynique et grande gueule) qui réussissent à cohabiter. Les dialogues sont bien écrits, et très rythmés, basés sur les contradictions des deux filles, et les vannes désarmantes de Max (Kat Dennings) (+ faux rires enregistrés). Vous y retrouverez aussi un bonne critique du mouvement hipster, une des principales sources de moquerie de la série, qui insupporte le personnage de Max par leur faux look de pauvre, et leurs dépenses ridicules.

C’est vraiment une série sympa et drôle, on se détend et on passe un bon moment. Max est une héroïne de série pas comme les autres, qui change totalement des personnages féminins de série habituels. Autre bon point : les personnages secondaires, complètement caricaturaux (le cuisinier pervers et lourd, Han le gérant du café) tiennent leur place dans la série, font sourire, et sont attachants. Bref, ça se laisse regarder !

Cependant, au bout de quelques épisodes, le schéma est toujours le même, et la trame de l’histoire (la recherche des 250 000 dollars) n’avance pas assez à mon goût. Je trouve aussi que les personnalités des personnages secondaires ne sont pas assez approfondies, et que ça finit par tourner un peu en rond. J’avoue avoir maintenant un peu délaissé 2 Broke Girls au profit d’autres séries.
Un petit aperçu ?


Sortie tous les mardis soirs (actuellement saison 2)


The Client List

J’ai découvert cette série il y a peu de temps, sur les conseils futés du petit Pierre-Baptiste (@Pbaptiste_R sur twitter)
« T’as pas une série sympa en stock, j’ai plus rien à regarder ? »
« The Client List, avec Jennifer Love Hewitt »
« Je ne sais plus trop à quoi elle ressemble, mais ok, ça raconte quoi ?»
« Une fille que son mari quitte, qui trouve du boulot dans un salon de massages, et qui se retrouve à faire des extras pour arrondir ses fins de mois »
« LOL »

Donc l’histoire de Riley (Jennifer Love Hewitt, donc), vous l’avez compris plus haut, c’est une fille normale (sauf qu’elle porte des faux cils même quand elle dort) qui se retrouve seule avec ses deux enfants le jour où son mari se barre sans prévenir. Elle doit donc vite trouver un boulot – elle devient masseuse – et découvre rapidement que les services proposés aux clients vont souvent au-delà d’un simple massage. D’abord scandalisée, elle se rend compte que ces extras peuvent l’aider à subvenir aux besoins de ses enfants et à payer ses dettes.

Elle doit donc trouver sa place entre sa vie de famille et son travail qui ne lui mène pas toujours la vie facile (eh oui, tout bifton est bon à prendre, et certaines autres « masseuses » l’ont bien compris). Mais garder son métier secret n’est pas aussi simple que prévu…


Même si on est d’accord que Riley aurait pu vendre sa maison de 2000 mètres carrés et son 4×4 plutôt que de se prostituer (en même temps, maquillée et habillée comme elle est, elle avait un potentiel pupute, non ?), l’idée de base de la série est plutôt bonne.

Autour d’elle s’agitent d’autres personnages récurrents, Lacey la bonne copine qui aime UN PEU TROP les cookies et qui pardonne tout, Evan le frère du mari de Riley, deux fois plus beau gosse, serviable et un tout petit peu amoureux de Riley, et Lynette, la mère de Riley (Cybill Shepherd !) qui a une relation fusionnelle avec sa fille.

Rajoutez toutes les autres masseuses copines de Riley, qui forment une équipe de gossipeuses géniales et sympas, avec au centre, Georgia, la gérante du salon de massage, qui protège ses « girls » et qui est un peu la deuxième maman de Riley.

Le résultat, c’est une série qui se veut un peu provocante, mais qui en vrai n’a rien de traumatisant. Comme on est quand même dans le schéma d’une série américaine classique sur Lifetime, il ne faut pas trop choquer. Et l’héroïne prostituée, ça fait déjà beaucoup. Du coup, les scènes de « massage » sont very soft, et Riley est vraiment gentillette, se la jouant prostituée psychologue à essayer de palier aux problèmes d’insatisfaction de ses clients en les rabibochant avec leurs girlfriends après de longues discussions philosophiques. Bref, dans The Client List, on suggère beaucoup, mais on ne montre rien.

Certains seront certainement déçus. Pas moi.
C’est bourré de clichés (le frère amoureux de sa belle-sœur, la mère croqueuse d’hommes, les clients body buildés). Je m’en fous, ça me fait trop rire !

J’adore cette série. Ca reste léger, on ne s’ennuie pas, c’est plein de rebondissements. Et Jennifer Love Hewitt (qui est loin d’être une grande actrice) s’en sort plutôt pas mal du tout. Elle est juste, et fait passer les émotions qu’il faut (Même si on se doute qu’ils l’ont aussi choisie pour sa plastique, hein)

Sortie tous les lundis soirs (une saison 2 prochainement)

Girls

Alors Girls. Comment commencer.

Girls, c’est une série qui se veut très réaliste, qui montre la société de nos jours, une jeunesse désenchantée et désorientée de Brooklyn, qui se cherche et a peu de foi en son avenir.
C’est assez cru, la série montre tout sans artifice, et sans pudeur. C’est aussi largement un éloge à la femme libre, qui prend ses propres décisions, et gère sa vie comme elle l’entend.

Les personnages incarnent la banalité. Des filles normales. Les actrices ne sont pas très connues, et c’est ce qui fait qu’on accroche, et qu’on y croit. Elles s’en foutent d’être belles, d’être bien habillées, elles sont elles-mêmes.
Les 4 personnages principales sont Hannah, Marnie, Jenna et Shoshanna, aux personnalités très différentes.

Hannah, personnage principal (incarnée par Lena Dunham, créatrice et co-scénariste de la série) est une jeune écrivain de 24 ans, dont les parents décident du jour au lendemain de lui couper les vivres pour la responsabiliser.

Marnie, colocataire et meilleure amie d’Hannah, est jolie mais pas sûre d’elle, coincée mais un peu bitchasse aussi.

Shoshanna, est la naïve de la bande, novice qui ne connaît rien à la vie et se pose beaucoup trop de questions sur elle-même et ce qu’elle devrait être.

Jessa, bohème romantique hipsterisante, hippie du groupe, aime savoir tout sur tout, étaler ses expériences, vivre au jour le jour, et ne pas se donner de limites, bien qu’elle ne sache pas trop où mène sa vie…

Les personnages masculins de la série ne sont que secondaires, même s’ils ont leur importance. Petite mention spéciale à Adam, le shirtless guy de la bande (je crois qu’il est impossible pour ce mec de se balader autrement qu’à moitié à poil)

Ouhlala, je suis sûre que si vous ne connaissez pas cette série, vous n’avez rien compris à ce que j’ai écrit. Regardez les 3 premiers épisodes pour vous faire une idée (Ne JAMAIS s’arrêter à l’épisode pilot qui donne souvent pas très envie, règle de base)

Sortie tous les lundis soirs (saison 1 finie la semaine dernière)

Et puis bien sûr, il y Modern Family, et Desperate Housewives (Ca compte pas, tout le monde regarde, et en plus c’est fini).

Bon, et après, ok je suis une kikou mais j’assume, je regarde (et adoooore) 90210.