Archives de Catégorie: Recap

True Blood – Episode 7 – « In The Beginning »

Par défaut

GUERRE VAMPIRES CONTRE HUMAINS (+ fées) : c’est touut ce que je nous souhaite pour la fin de la saison, pour tout vous dire 🙂

Cet épisode était un peu … comment dire … ça peut être tout ce que j’attendais depuis le début de la saison, ou ça peut ne rien changer au manque de cohérence.

En tout cas, un truc qui est assez amusant (surtout pour moi), c’est que je me rends compte qu’il est TRES FACILE d’écrire un récap de cet épisode, puisque chaque storyline tient … en une ligne, justement.

  • Terry manque à Arlène, qui regarder leur vidéo de mariage
  • Terry et Patrick sont sur le point de se faire bouffer par le fantôme irakien, mais finalement, non. Terry veut se suicider, mais finalement, non, non plus.
  • Les loups garous se shootent au V. Le chef de meute propose du V à Emma. La grand-mère récupère Emma.
  • Joe Mangianello, à moitié à poil, s’entraîne pour son combat. Je pense que je ne regarde TB que pour ces petits moments ❤

YES, PLEASE !

  • Hoyt est stupide. Il  est ami avec des « rednecks » stupides, et se joint à eux, avec comme objectif se débarasser de Jessica.

  • Jason + Jessica : oui, non ? Elle en saigne d’autres, mais l’aime quand même, il se vexe, bref, ils continuent leur gamineries.

  • Pam s’est crêpé les cheveux. Tara fait du pole dancing (très à la mode en ce moment, décidément !). La mère de Tara la renie pour la 25863146ème fois, cette fois ci parce que Tara est un vampire (forcément, ça la fout mal pour la femme du pasteur).

à la mode, je vous dis !

Je pressens de l’action entre ces deux là …

 

  • Pam et Tara se font un gros câlin, et Pam se montre « maternelle » pour la première fois. Tout ce que j’espère, c’est qu’elle prenne exemple sur Bill et Eric concernant leur « progéniture » vampire.

  • Sookie apprend qu’elle n’est qu’une demie fée et que donc, comme telle, elle n’a que des pouvoirs « limités »… du coup elle essaie de s’en débarrasser dans un champ.

T’as tout compris, ma grande.

  • Du côté de l’Autorité, Russell, Nora et Salomé sont les rois de la fête, après s’être débarrassés de Roman la semaine dernière, et décident de célébrer en se buvant une petite goutte de sang de Lillith… ce qui a à priori des effets… surprenants !

Bourré, quoi.

Bon, guerre humains/vampires, ou bien ?

  • Lilith apparaît (dans un effet PIRE QUE MAL FAIT, du style années 80) au moment ou les vampires se tapent une birthday party en entier. Elle a un effet « electrisant » qui pousse les vampires à se jeter sur leurs victimes, MAIS Godric apparaît, et essaie de stopper cette folie…. à suivre !

Voilà, tout résumer aussi rapidement, ça montre que toutes les storylines sont toutes bien différentes les unes des autres, ce qui facilite la compréhension MAIS n’apporte pas grand chose, au final…

Publicités
En passant

Kikoo mes mignons !

Oui, je sais, le récap de cette semaine arrive un peu tard, mais j’ai ce qu’il me faut pour me faire pardonner :

Un peu moi, tous les matins, m’voyez ?

Bref, j’espère que vous avez un peu profité de cette petite boule de poils, parce que l’épisode de cette semaine, « Hopeless », était MOINS MIGNON.

Autant vous dire que j’avais beau réussir à prédire quelques passages, autant cet épisode m’a surpris (surtout la fin !).

Mais gardons le meilleur pour plus tard, une fois n’est pas coutume, on va commencer par les storylines un peu bidon, par exemple :

  •  Terry Bellefleur : l’histoire piétine encore un peu sur les monstres / fantômes Irakiens, il décide donc de se séparer d’Arlène et les enfants afin de les protéger, pour qu’ils ne finissent pas en côtelettes. Why not ?
  • Yayyy ! Sam et Luna sont en vie, et persuadés qu’il y a un complot anti-shifters qui se trame. Emma a réussi à s’enfuir chez sa grand-mère Martha, Andy Bellefleur est mis au courant du complot. Ils décident de jouer à Sherlock Holmes pour trouver le groupe de bouseux anti créatures surnaturelles (oui, ils flinguent aussi un vampire, mais c’est une autre histoire). Je baîlle déjà.
  • Jesus, Lafayette, BLAHBLAHBLAH. J’ai mis en pause tellement ça m’intéressait pas, une demie-heure plus tard, j’avais carrément oublié que j’avais commencé l’épisode. BO-RING.

Le corps de l’épisode restant les vampires et les loups-garous, on va passer à ça 🙂

Premièrement, on reprend au Fangtasia ou Jessica et Tara se battent… pour Hoyt. Enfin, son sang, hein, faut quand même pas pousser !

Hoyt ne sert donc toujours à rien, à ce point là on dirait vraiment un des petit beaufs du collège qu’on aimait détester. Il est moche, mal foutu, pas drôle et campagnard. Pourquoi avoir Hoyt quand on peut avoir Jason ?

Il est carrément devenu un Fauxbanger (parce qu’on peut pas dire qu’il fasse plus que se faire bouffer, ce malin), se prend pour un bad boy, et finit par se fait enlever par les vilains antis créatures surnaturelles. Uh Oh.

Allez, maintenant on passe aux choses sérieuses, vu que vous avez été assez gentils pour attendre la vraie action 😉

Tu me vois ? Tu me vois plus !

On reprend donc dans l’hôpital désafecté avec Russel, Bill & Eric, Sookie & Alcide. Après un petit interlude « baston avec des loups-garous dopés au V » et  « tuer Edgington, ou attendre l’Autorité ? », la brigade d’assaut de l’Autorité débarque, et remballe tout ce petit monde.

Eric et Bill doivent retourner au QG de l’Autorité (moi qui espérais que cette histoire ne s’éternise pas, raté… Ils n’ont pas de budget pour filmer en extérieur ?), mais pas avant de se débarasser des témoins gênants.

Du coup, Bill fait semblant d’hypnotiser Sookeehh pour la protéger (alors qu’elle y est imperméable, telle une coquille d’huître, ou de bulot, ça correspond mieux au personnage), et Eric se débarasse de la concurrence en « programmant » Alcide pour qu’il se tienne à l’écart de la potiche.

On est deux, alors.

Je tiens à préciser qu’Eric est assez royal dans cet épisode, fidèle à lui même, pas comme Bill, qui va bien avec Sookie niveau inutilité.

OH, JE NE SUIS DONC PAS LA SEULE A LE PENSER ? Rassurant. Now, move on !

Roman, qui les acceuille en polo bleu flash (comparé à ses costards parfaits de d’habitude, il aurait aussi bien pu se pointer en jogging), les accueille à bras ouverts, et ouvre même une bouteille de sang vieille de 300 ans (youpi). Les iStakes sont désactivés, permettant à Eric et Bill de respirer (haha) un peu plus librement.

Let’s party like it’s 1712 !

Ils décident de se débarasser pour de bon de Russel, Eric annonce que Nora est, en fait, sa soeur (d’ailleurs elle est assez insupportable comme personnage, qu’elle reste dans sa cellule).

Malheureusement, l’iStake ne marche pas très très bien sur Russel, qui se débarasse de Roman (à mon avis, ils ont du se servir d’une app gratuite pourrie trouvée au fin fond de l’AppStore).

Ciao, Roman.

« Peace is for pussies »

Double UH OH.

Pendant ce temps là, Sookeh et Alcide jouent le scénario du « on s’est bien bourré la gueule, on a aucune idée de ce qui s’est passé la veille ».

Sookie n’est CEPENDANT pas très très contente de voir le magnifique travail d’hypnotisme d’Eric, et remet les idées d’Alcide en place.

Un peu énervé, il va faire un tour chez les loups garous (remember ? les loups garous shootés au V ?), et essaie de redevenir le chef de meute, mais à priori c’est pas aussi simple que ça. MAIS RIEN N’EST SIMPLE, au cas ou vous n’auriez pas encore compris.

Jason, blah blah, blah, fées, blah blah, blah, Sookie, blah, les parents, ETC. A ce point là, le seul truc qui pourrait me faire plaisir, ce serait que ce soit Bill qui ait tué les parents de Sookie (un peu crasseuse, de semer ses pansements pleins de sang sur la banquette arrière de la bagnole de ses parents), et qu’elle le déteste, se jette dans les bras d’Eric/Alcide (je suis pas difficile).

…. nié ?

 

Voili voilou, quelques remarques cependant,

 

  • Tara a du mal a parler avec ses canines, c’est un peu ridicule les zozotements, ça enlève en crédibilité.
  • Pour des gens qui gisaient quand même COMME MORTS, je trouve que les shifters se retapent assez rapidement ..
  • .. d’ailleurs sur ce point, c’est pas étrange qu’ils ne se doutent de rien, à l’hôpital ?
  • Efficace, le « get away from me, before I hurt you » + regard noir, je ferais ça demain matin dans le train.

Sinon, tout tourne en rond, pour changer, et je ne vois pas vraiment le déroulement arriver, alors qu’on en est à la moitié de la saison. Sérieusement, c’est pas déjà assez compliqué comme ça, ils trouvent encore le moyen de faire des tours à 180° ?

Le rythme est assez curieux, et je me demande bien comment ils prévoient de finir la saison sur quelque chose de « satisfaisant ».

Allez mes poulets, sur toutes ces interrogations, je vous laisse et je vous dis à la semaine prochaine !

 

ET ENCORE DESOLEE POUR LE RETARD ! Merci, bisou.

 

 

True Blood – Episode 6 – « Hopeless »

True Blood – ‘Let’s Boot and Rally’

Par défaut

Coucou les poussins !

Bon bon bon,  un peu plat cet épisode, non ?

Après l’épisode de la semaine dernière qui avait réussi à nous sortir un minimum de notre torpeur, cette semaine, c’était un petit peu « off », malgré la MAGNIFIQUE ouverture (meilleure ouverture depuis le début de la saison ?).

Pour rappel, on avait quitté Sookie et Alcide en plein hookup, avec Sookie…. en état d’ébriété assez avancé.

Hinhinhin. Bien fait.

Dans cet épisode, on repart un peu sur le rythme « il se passe trop de choses, mais en même temps, rien ne se passe ».

Bref, Alcide, Bill, Eric et Sookie partent à la recherche de Russell Edgington après s’être légèrement pris la tête, beaucoup de blahblahblah au final assez peu intéressant.

Je note quand même que Sookie vit vraiment sur une autre planète :

le pire jour de la semaine, c’est le lundi, non ? je veux dire, pour 99% des gens ?

Toute la joyeuse petite troupe de campeurs… heu, monstres, retourne dans le parking dans lequel ils avaient enterrés Russell. Là, Sookie se rend utile, pour une fois, en lisant dans les pensées du gardien, afin de savoir qui a déterré Russell (Nora, la « soeur » d’Eric), et OU il est.

Le vrai moment flippant, c’est que Russell est dans un hôpital abandonné, blindé de rats, cadavres, sans lumières, etc.

Finalement, c’est peut-être quand elle a la gueule de bois qu’elle est le moins niaise ?

Bref, ils trouvent Russell, qui est toujours dans un sale état (pour un vampire aussi vieux, qui de surcroît peut se nourrir, je trouve ça assez peu cohérent qu’il se soit pas retapé, mais ça gâcherait l’intrigue, bien sûr).

Et là … CLIFFHANGER ! Spécialité de True Blood, on saura au prochain épisode s’ils le tuent ou pas.

Tara & Jessica – au Fangtasia !

Tara, qui était bartender chez Sam dans sa vie d’humaine, se retrouve bartender au Fangtasia dans sa vie de vampire. Super. Elle bade un peu de retrouver la même routine, mais version vamp, du coup elle sort fumer une cigarette (sachant que les vampires sont morts, et ne respirent donc pas, je veux qu’on m’explique cette histoire de FUMER UNE CIGARETTE ?) – et elle voit Hoyt, dans sa plus belle (ermm) tenue de « fangbanger »

Tara devient presque bestah avec Jessica, qui lui fait le speech de « it gets better » – petit clin d’oeil qui m’a fait sourire. Forcément, lui expliquer que se nourrir, c’est bien, mais mélanger sexe et nourriture, c’est encore mieux, ça entraîne une petite scène dans les toilettes ou les deux nouvelles bestah se nourrissent – Tara sur Hoyt, Jessica sur une illustre inconnue – avec Jessica qui protège son ancien mec.

Jason

Rien de bien terrible du côté de Jason. Il fait un rêve ou il est habillé (!!! c’est assez rare pour qu’on le remarque). Et voilà.

Heu, maman, je voudrais pas te faire peur mais tu as des traces de canines dans le cou …

Sam (& Luna)

Du côté des « shifters » … Je comprends pas très bien. Les scénaristes savaient pas quoi faire d’eux, alors il s’en débarrassent? Je veux bien, mais dans ce cas là, va y avoir beaucoup de morts inexpliquées.

Terry & le mec de Grey’s Anatomy

OH COME ON ! Ils avaient plus de budget alors ils recyclent l’ombre de Game of Thrones? La semaine dernière, on se demandait quelle créature fantastique ils n’avaient pas utilisé… gagné. A votre avis, c’est quoi alors? Un fantôme? Un esprit? JE NE SUIS PAS INTÉRESSÉE.

Lafayette, la tête de Jésus

Je… Bref, les mots me manquent pour décrire ce truc. C’était pas déjà assez que Lafayette soit possédé par un esprit de catcheur mexicain, faut en plus qu’on nous rajoute des têtes à moitié momifiées bizarres? Et hop là, il va faire un petit tour chez la mère de Tara, qui n’a pas l’air super effrayée.

Du côté de l’Autorité des vampires, plus ils parlent, moins je les écoute. Je préférais Nan Flannigan. Au pire, mettez nous Steve Newlin, il sert à rien mais au moins il est marrant.

Je comprends que depuis la fin de Law & Order, Christopher Meloni ait besoin d’un job, mais ayez pitié de nous, quoi.

– d’ici la fin de la saison, vous voulez parier sur qui va mourir ?

je vote : Hoyt, le Shériff Bellefleur, (Tara et Sam ?)

Allez, en bonus :

#cockblock

Le super méga bonus, c’est que si vous voulez voir Joe Mangianello à moitié nu, vous pouvez aller au cinéma voir ‘Magic Mike’.

A la semaine prochaine !

True Blood – « We’ll meet again »

Par défaut

ENFIN !

Daddies are home ! Et les choses sérieuses commencent, si tout se confirme la semaine prochaine !

On dirait que quelqu’un a donné un coup de pied dans la fourmilière, toutes les intrigues avancent, à l’aide de moults flashbacks et révélations fracassantes.

– Pour Tara, Pam et Eric :

Dans cet épisode, on en découvre un peu plus sur la relation que les makers entretiennent avec leurs petits protégés. Pam, qui avait « senti » que Tara essayait de se suicider, lui donne L’INTERDICTION formelle de ré-essayer. Je sais pas pour vous, mais j’ai été assez surprise, je me rappelais pas qu’Eric avait autant de contrôle sur elle ?

Bref, du coup, Pam prend Tara sous son aile, et la ramène au Fangtasia, … ou elle tombe sur Bill et Eric, de retour à Bontemps pour essayer de découvrir comment Russell Edgington a pu sortir de son trou, et qui l’a aidé.

Bref, Eric se rend compte qu’il est un peu dans la merde, parce que Pam est beaucoup trop attachée à lui, et que rester aussi liés est un danger pour eux deux. Pam lui demande de la « relâcher ».

« You’re a maker now, Our blood will thrive ».

On voit aussi comment Pam sait se montrer presque maternelle avec son petit bébé vampire, en forçant Tara à se nourrir :

Pam et l’humaine: « Someone needs to eat. She has an eating disorder, I tell you. »

Tara et son 4heures : – « You seem …. » – « Delicious ? »  -« I would have said nice but now … »

Mais Tara en profite aussi pour renouer le contact avec Bill, en évoquant Sookie… d’une manière qui n’est pas sans rappeler celle de Lafayette :

« How many of us nearly die just to save her sorry ass ? She’s always safe, because there will always be some fool to take a bullet for her »

– Du côté de Sookie & Lafayette :

Il semblerait que la petite blonde insupportable soit enfin perçue comme ce qu’elle est : une fouteuse de merde. Et quand la réalité frappe, c’est dur. Du coup, Lafayette est ASSEZ énervé, et lui ouvre un peu les yeux :


Du coup, réaction TOUT À FAIT NORMALE : elle confesse le meutre de Debbie Pelt à Jason – qui n’a rien demandé le pauvre -, a un accident avec sa bagnole ensorcelée par Lafayette/Jesus, et se met en tête de se bourrer la gueule chez elle. NORMAL.

Mine de rien, elle tient bien l’alcool vu le nombre de bouteilles qu’elle a descendu. Elle est assez sereine et plutôt lucide, même, pour une fille ivre morte, et après tout, elle n’est pas beaucoup plus niaise que d’habitude.

Entre temps, Alcide a inventé un petit mytho pour les parents de Debbie, en se les mettant à dos au passage, mais en leur fournissant une excuse qui, pour des loups-garous, tient complètement la route, et les décide à arrêter l’enquête. Mais voilà, il se sent obligé de rentrer une petite visite à Sookie la niaise.

Je me demande comment Alcide fait pour la supporter. Et la regarder avec ces yeux là, parce que franchement, elle devait vraiment sentir comme les clochards ivres morts dans le tram. Et bim, ça ne manque pas, elle lui saute dessus. Sérieusement, il vient d’annoncer la mort de son ex à ses parents, et il se tape la pochetronne ivre morte ? SÉRIEUSEMENT ?

Sookie a donc le feu au cul, c’est officiel, et après Bill et Eric, c’est Alcide. Dans la maison d’Eric. Sous les yeux d’Eric et Bill. Quel troll celle là.

Pour le reste, les « bonus » d’action, on va dire, quelques évènements inattendus :

  • un « gang de fées » a ouvert un refuge anti-vampires, en prévoyant que ceux-ci allaient avoir les crocs et les saigner pour leur sang si particulier… et forcément, Jason s’y retrouve, puisqu’il s’avère que ce havre de paix pour fées se transforme en « club privé » de strip-teases, danse, … et plus ?
  • dans ce gang de fée, il y rencontre… Hadley. Sa cousine. Qui trahit un peu toutes les fées, en lâchant le morceau à Jason – qui n’est pas une fée, aux dernières nouvelles. Du coup, on apprend aussi que les parents Stackhouse se sont fait saigner par des vampires. BRAVO HADLEY LA NIAISE, LA STUPIDITÉ À L’AIR D’ÊTRE PLUTÔT SUR-REPRÉSENTÉE DANS LA FAMILLE.
  • La corollaire, c’est qu’on peut supputer que c’était bien une fée qu’a senti Jessica la dernière fois. On reconnait le champ, et il était plus ou moins en train d’acheter des vêtements sexys. Coincidence ? Je ne crois pas.
  • Jessica, elle, montre qu’elle est vraiment une chouette fille … heu, vampire : elle prouve à Jason qu’elle ne le prend pas que pour un sex-toy, en lui filant un sacré coup de main, en hypnotisant Andy Bellefleur pour lui faire lâcher Pelt.
  • Sur la route, Terry Bellefleur est en proie a des sérieuses crises de PTSDs, et c’est assez flippant, on comprend mieux pourquoi il est aussi taré, et son ancien pote militaire collectionneur d’armes aussi.
  • Les vampires de l’Autorité ont du blé, et des Macbooks a ne pas savoir quoi en faire. Ah, si, à les tremper de sang, vu que bébé-vampire-Bieber faisait des vidéos gonzos-sanguinista de lui en train de saigner des humains, et les envoyer à leurs ennemis. Traître.

Malheureusement, j’ai comme l’impression que la séance d’hypnose de Jessica ait été un peu trop efficace, et que ça se compliquera plus tard. Ou ce n’est que moi ?

En plus, cette crétine de Sookie va tout foirer, à mon avis, en racontant sa petite histoire de meurtre à qui veut l’écouter, vu que tout le monde la déteste ça ne changera pas grand chose.

Et vous, vous en pensez quoi ?

 

True Blood – ‘Whatever I Am You Made Me’

Par défaut

Il semblerait que les producteurs et réalisateurs de True Blood aient bel et bien la tête dans la farine, et ne réalisent pas à quel point CETTE SAISON NE VA NULLE PART.

Bref. Je commence un peu à m’impatienter, même si c’est compensé par quelques bons côtés.

Le problème pour l’instant, est que chaque épisode lâche un paquet de « cliffhangers » qui ne sont pas résolus d’un épisode sur l’autre, ce qui ne facilite pas la compréhension….

Je me contrefous royalement de ce qu’il va arriver à Terry, je comprends toujours pas ce que le mari de Teddy fait ici alors que tout le monde sait qu’il est mort (l’étiquette « Grey’s Anatomy » va le suivre, je pense), les histoires de cul de Jason s’essoufflent un peu, au bout de la 10ème fois ou il se rend compte que le sexe ne résout pas tout dans la vie, pas de nouvelles du bébé-loup, etc.

L’action se passe du côté des vampires, c’est tout ce qui a de bon à tirer de cet épisode.

Et encore ! Pour moi, les deux seules « plot lines » qui valent le coup restent donc :

  • l’histoire de Pam et Eric
  • la transformation de Tara

Pendant ce temps là, j’ai encore quelques espoirs d’une évolution pour Bill, Eric, et l’Autorité, et Jessica et la fée à l’odeur bizarre.

 

Un petit dispositif qui est censé les empêcher de fuir ou faire quelque chose de stupide … Résultat on est coincés dans cette histoire débile de Lilith et de l’Autorité …. BOOOORIINNNNNGG.

Je soupçonne ces passages ou Eric est à moitié à poil d’avoir été ajoutés juste pour garder de l’audience pendant tous ces dialogues interminables …

Ben voilà, en plus de tous le bordel de « plot lines », il ne manquait que les fées ….

Revenons-en à nos moutons !

Pam & Eric ( & Bill & Lorena, en fait).

Je pense qu’ils pourraient se contenter de faire des épisodes sur leurs vies depuis qu’ils ont été transformés en vampires, et ça m’irait très bien, plus de Sookie, Sam, Jason, etc. Mais bon, on peut toujours rêver.

Dans le dernier épisode, on avait découvert Pam en mère maquerelle, et Eric, son sauveteur d’un soir. Cette semaine, Eric vient de se faire récompenser, et chercher son trophée… Pam.

A ce point là, ils découvrent Bill et Lorena, en train de saigner une des « protégées » de Pam. Eric les interrompt, Bill qui est encore un baby vampire essaie de se débarrasser de lui… mais c’est sans compter le fait qu’Eric est BEAUCOUP plus vieux, et donc beaucoup plus puissant.

– ça ne choque personne, d’ailleurs, qu’Eric soit plus vieux que Bill, plus puissant, plus expérimenté, mais aussi beaucoup plus « digne » de la mission de Roi de Louisiane, et que pourtant ce soit Bill qui reçoive tous les honneurs ? ça me paraît pas très logique, tout ça …

Pam assiste à ça, et en bonne commerçante, elle négocie la location de ses filles, sous la protection d’Eric. Bien joué.

Du coup, après, elle en est deux fois plus reconnaissante (hinhinhin), mais prend conscience qu’elle ne rajeunit pas, et que vu son métier, devenir vampire serait une bonne orientation de carrière. Et si Eric n’est pas d’accord, qu’à cela ne tienne, elle ne lui laisse pas vraiment le choix.

 

Tara –

Excédée d’être une vampire, alors que c’est la chose qu’elle déteste le plus au monde, elle file voir Sam, après avoir failli manger une automobiliste en panne (et c’est en ça que je trouve ça dommage qu’elle soit aussi folle, alors qu’elle a vraiment du « potentiel » vampire).

Bref, après avoir bu une bonne douzaine de bouteilles de « Tru Blood », avoir passé la nuit dans le congélo, elle finit par essayer de se suicider dans un salon de bronzage (vraiment pleine de ressources, cette petite). Et là … BAM. Cliffhanger.

Et à mon avis, Pam va la raisonner vite fait.

 

Pour résumer :

  • Pam. Pam, Pam, Pam. Pam du passé, Pam du présent … elle vole le spectacle, et c’est pas plus mal !
  • Ayé, Sookie-la-niaise a avoué à Alcide qu’elle avait tué Debbie …
  • … mais les parents de Debbie sont aussi à sa recherche, avec l’aide de l’ultra performant Shériff Bellefleur. Ok, Sookie est tranquille pour encore quelques épisodes.
  • Lafayette est hanté par le démon de son mec – MAIS SÉRIEUSEMENT, ON AVAIT VRAIMENT BESOIN DE ÇA ?

Pour moi, l’idéal serait que Pam et Tara deviennent Bestah et s’occupent ensemble du Fangtasia, et éventuellement deviennent Reine et Shériff de Louisiane, mais bon, pas de grands espoirs de ce côté là, vu l’amour des producteurs pour les scènes de Bill & Eric à moitié nus.

Et la meilleure réplique de l’épisode (Pam, encore) :

Go back to dry humping each other and buying my over-priced drinks or get the fuck out!« 

True Blood – S05 E02 – Authority Always Wins

Par défaut

Autant vous dire que vu la fin de l’épisode de la semaine dernière, j’attendais presque avec hâte cette semaine.

Bon, pas non plus d’hypocrisie, je me doutais bien qu’il n’arriverait rien à Sookie… Par contre, l’histoire de Tara m’amuse. Je l’ai toujours préférée à Sookie, surtout parce qu’elle est moins naïve (et que l’actrice joue un peu mieux… ce qui ne doit pas être bien compliqué).

Donc, bref, on reprend, Tara attaque Sookie (bien fait !), pour en être empêchée à temps par Pam. Qui se casse, et retourne au Fangtasia, en laissant Lafayette et Sookie se démerder avec Tara, pas franchement de bonne humeur.

D’ailleurs, petite anecdote sur le comportement de Tara :

 

 

Bref, du coup, rien de très intéressant de leur côté en fait, puisqu’ils la mettent dans le « cercueil » d’Eric, et le lendemain quand elle se réveille, elle les déteste. Et se barre. Okay. Merci du passage.

Retour sur Pam, et un beau flashback (pour une fois), sur sa vie avant de devenir vampire. On la retrouve donc en tant que maquerelle dans un bordel de San Francisco, début des années 1900.  Période qui lui va comme un gant !

BADASS !

Au passage, ça me fait penser que Canal+ va tourner une deuxième saison de maison close. –

Du côté d’Eric, Bill et Nora, direction les prisons de la Haute Autorité, ce qui donne lieu à une petite démo des techniques de torture vampire : lampes UV qui clignotent, argent en intra-veineuse, et autres joyeusetés.

Jusque là, et à part pour le bref flashback de Pam, j’avoue que je somnolais un peu en lisant des trucs sur Twitter. MAIS SOUDAIN (élément pertubateur): le mec de Law et Order !

Mais bon, ça ne dure pas longtemps, ils partent dans une petite explication biblique, selon laquelle les vampires étaient là avant les humains, et qu’en gros, les humains ne sont là que pour servir de pique-nique.

Autant vous dire que ça change un peu de Nan, la précédente représentante de l’autorité, qui était un peu plus sympa que ça.

D’ailleurs, c’est ce qu’on reproche à Bill et Eric : s’être débarrassés de Nan à cause de son appartenance au mouvement.

Oui, lui-même !

Oui, lui-même !

 

On a un peu l’impression d’être à la messe, et on s’amuse AUTANT que dans une vraie messe. Autant dire pas des masses.

Du coup, pour se sortir de ce trou, les deux propose d’arrêter Russel Edgington, et de s’en débarrasser une fois pour toute.

Bref, ce passage est sensé être « l’épine dorsale » de l’épisode, le reste étant accessoire. Mouais. Je suis pas convaincue. Franchement pas convaincue.

  • Jessica et Steve Newlin se battent pour Jason… et quand je dis se battent, en fait non, il lui achète… ou essaie de. Elle finit par le foutre à la porte, parce que bon quand même elle a un minimum de conscience.

 

 

  • Alcide s’engueule avec le reste de la meute puisque, premièrement, il refuse de manger l’ancien chef de meute (OKAY), et deuxièmement, il refuse de devenir le nouveau chef de meute. Rebelle.
  • Terry a des symptômes post-traumatiques, et devient carrément violent.
  • Jason essaie de récupérer Hoyt (après s’être tapé Jessica, bouhhhh !)
Bon, moi je comprends pas trop l’intérêt d’avoir toutes ces histoires qui évoluent en parallèle, sans se croiser, mais j’ose espérer que ça va évoluer quand les vampires seront revenus en ville.

Au final, les histoires de Bill et Eric n’ont pas encore décollé, et on s’emmerde un peu avec eux. J’attends un peu que ça se réveille, et qu’il y ait de l’action du côté de Bon Temps, et qu’on en apprenne plus sur la relation entre Pam et Eric

yumm yummm !

yumm yummm !

 

Les seuls points qui font que l’épisode n’est pas trop soporifique sont donc Pam et Jessica : les personnages secondaires font tout le boulot, ce qui n’est pas plus mal, vu que depuis le début, c’est elle qui jouent le mieux (ou le moins mal, disons).

 

Toujours est-il qu’on se pose quelques questions pour le prochaine épisode :

  • où est passée Tara ?
  • est-ce que quelqu’un va se poser la question d’où est passée Debbie ?
  • est-ce qu’ils vont ENFIN se décider à tailler un peu dans les dialogues qui durent 15 plombes, et dans les silences inutiles, pour enfin mettre UN PEU d’action ?

Wait and see.

True Blood – Turn ! Turn ! Turn !

Par défaut

On l’attendait tous – ou presque – et ça y est !

True Blood est revenu, pile à temps pour remplacer Game of Thrones les lundis soirs !

Les épisodes sont en fait diffusés les dimanche soir sur HBO aux USA, mais bon, passons sur les détails. Après une fin de saison 4 qui laissait planer UNE GROSSE DOSE DE SUSPENSE, des trailers pour la saison 5 qui faisaient baver d’impatience, l’épisode 1 est arrivé.

Attention, le petit récap de début d’épisode est assez léger, pour une série qui s’est arrêtée à la fin de l’été 2011 … et avec tout ce qui s’est passé, j’avoue que j’étais un peu perdue au début. En bref, il ne faut pas hésiter à re-regarder le final de la saison 4, ou même à se faire un petit coup de Wikipédia !

On reprend donc là ou on s’était arrêtés, avec ce cher Steve Newlin qui vient rendre une petite visite à Jason – à moitié à poil – Sookie et Lafayette qui essaient de sauver Tara – avec l’aide de Pam – Bill et Eric poursuivis par leurs amis vampires, et une sombre histoire de succession en tant que « packmaster » – chef de meute – pour Sam Merlotte.


Vous vous en doutez, avec un nom d’épisode comme celui-ci, « Turn ! Turn ! Turn ! », la seule solution pour sauver Tara est … de la transformer en vampire.

A noter que Pam a le beau rôle dans cet épisode, malgré le fait qu’elle troque ses fringues habituelles contre un vieux jogging Walmart jaune poussin pour se faire enterrer dans le jardin de Sookie (no big deal, c’est True Blood).

Ce moment gênant ou tu te fais enterrer en jogging jaune Walmart.

En parlant de se transformer, Steve Newlin l’ancien pasteur anti-vampires est GAY, amoureux de Jason, et vampire aussi. Je sais pas pourquoi, je l’avais vu venir.

« I am a gay vampire american, and I love you Jason Stackhouse »

Pendant ce temps là, c’est un peu le bordel avec Bill et Eric, qui s’évadent grâce à la soeur d’Eric … et, oh tiens, point INCESTE – ce qui nous garde un peu dans les même thèmes que Game of Thrones.

Je vous avoue que je m’y attendais BEAUCOUP moins. et je comprends pas non plus tellement l’intérêt. Bref. Dans tous les cas, leur évasion ne dure pas très longtemps, et ils se re-font choper.

« We fight like siblings but we fuck like champions »

« I’m your ch-ch-ch-ch-cherry BOMB »

Jason – qui n’a échappé à Steve Newlin que grâce à Jessica (qui se prend d’ailleurs un peu pour la Reine de Louisiane pendant que Bill n’est pas là) – est un peu paumé, entre la vampire qu’il veut se taper, et son ex-meilleur ami à qui il l’a volé. Pas facile, la vie. Et même quand il la rejoint à une fête, et qu’il a l’occasion de se taper une autre fille, il ne le fait pas. JASON, que se passe-t’il ! ?

L’épisode se finit avec quelques questions :

  • Ou est le corps de Jesus ? Il est mort ou pas ? On est un peu perdus.
  • Tara va-t’elle foutre une branlée à Sookie, maintenant qu’elle est vampire ?
  • Et si Sookie s’en tire – mais bien sûr que oui, duh, c’est l’héroine – avec qui va-t’elle se caser ?
  • Est-ce que les loups garous ne sont pas un peu ridicules par rapport aux Direwolves de GoT ? Y’a encore du boulot les mecs.

Sinon, juste pour me faire plaisir, apprenez à faire des flashbacks dignes de ce nom. Là ça fait peur à voir. Et aussi sérieusement, Sookie est genre TELLEMENT pas discrète quand elle ment que ça en fait presque pitié.

Et je crois que c’est tout.

See you next week, kids.